Projet de collecte de données sociodémographiques

Chez Viamonde, nous avons à cœur de remplir notre mission auprès de nos élèves et leurs familles, mais aussi d’offrir un environnement scolaire sain et inclusif pour nos élèves et les membres du personnel. Notre mission est de garantir des apprentissages de très haute qualité, de tenir notre promesse Viamonde, d’assurer le bien-être dans nos écoles et de favoriser l’équité entre tous les élèves et les membres du personnel, basé notamment sur la politique 3,15 du Conseil : Équité et éducation inclusive.

Notre nouveau plan stratégique 2021/2025 renforce notre détermination à donner à nos élèves les moyens d’être engagés et épanouis, et à tout mettre en œuvre en tant qu’employeur pour renforcer nos valeurs d’effort, de générosité, d’inclusion, d’ouverture au monde et à sa diversité culturelle, au quotidien.

Afin de proposer les meilleures actions possibles, il nous faut faire un état des lieux exhaustif, disposer de données fiables et représentatives de ce que les élèves et les membres du personnel expérimentent dans les établissements du Conseil.

À cette fin, nous déploierons dès 2023 un questionnaire visant à recueillir des données sociodémographiques qui permettront une prise de décisions éclairée et aideront Viamonde à être réactif et responsable envers les familles, les élèves et le personnel de notre communauté scolaire.

Le projet pilote

Cette collecte de données est un projet de grande ampleur qui concerne tous les conseils scolaires. En préparation de l’échéance de 2023, le Conseil scolaire Viamonde participe cette année à un projet pilote avec l’ensemble des 12 conseils scolaires de langue française de l’Ontario et le Consortium Centre Jules Léger. Deux écoles du Conseil, l’École élémentaire Gabrielle-Roy située à Toronto et l’École secondaire De Lamothe-Cadillac située à Windsor, ont été sélectionnées pour participer au projet pilote de collecte des données sociodémographiques à l’échelle du Conseil.

Cette collecte prend la forme d’un questionnaire sur des thèmes comme les langues utilisées, l’affiliation religieuse, l’identité ethnique, la race, l’identité de genre, l’orientation sexuelle, les situations de handicap, le statut au Canada.

Effecté sur une base volontaire, le questionnaire est destiné aux parents/tutrices/tuteurs pour les élèves de la maternelle à la 6e année, aux élèves de la 7e à la 12e année et aux membres du personnel du conseil.

1e phase

Au printemps, le comité de travail inter-conseils a procédé à l’établissement d’une ébauche de questionnaire qui a fait l’objet d’une consultation tout au long du mois de juin auprès de la communauté des écoles pilotes. Entre autres, les élèves, tutrices/tuteurs/parents, membres du personnel, les syndicats et les partenaires communautaires de ces régions ont été sollicités pour leur rétroaction sur l’ébauche du questionnaire ainsi que sur l’ensemble du processus de recensement.

2e phase

Du 19 octobre au 16 novembre 2021, les questionnaires seront administré auprès des deux écoles pilotes du Conseil en vue de tester le dispositif et d’y apporter les aménagements nécessaires avant le déploiement dans toutes les écoles en 2023.

Qu’est-ce que le projet de collecte de données sociodémographiques? 

C’est une collecte volontaire des données identitaires effectuée sous forme de sondage auprès de élèves (de la 7e à la 12e année) ou de leurs parents, tutrices et tuteurs (élèves de la maternelle à la 6e année). Ce projet pilote coordonné par le secrétariat de l’équité en matière d’éducation du ministère de l’Éducation, vise à accroître la capacité des conseils scolaires et n’implique que quelques écoles.  Une collecte volontaire des données identitaires du personnel aura également lieu.   

Comment les données seront-elles collectées et protégées?

Le Centre de leadership et d’évaluation inc. (CLÉ) a été mandaté par l’ensemble des conseils scolaires francophones de l’Ontario afin de développer les outils nécessaires pour recueillir et stocker les données de façon confidentielle et sécuritaire.  Votre participation entièrement volontaire et vous pourrez modifier vos réponses ou même retirer votre consentement.  Toute analyse et tout rapport seront anonymisés.

Quand aura lieu la collecte de données?

Un projet-pilote sera mené dans les écoles élémentaire Gabrielle-Roy et secondaire Lamothe-Cadillac du 19 octobre au 16 novembre 2021. Cette expérience permettra de bien préparer la collecte de données identitaires que la Loi exige dans toutes les écoles du conseil en 2023.

Pourquoi effectuer une collecte de données identitaires? 

La Loi de 2017 contre le racisme exige que les conseils scolaires procèdent à une collecte de données identitaires dans le but d’obtenir des informations pertinentes qui pourront être utilisées pour aider les conseils à éliminer le racisme systémique et à faire progresser l’équité raciale.

Les données des élèves permettront de mesurer, de traiter et de surveiller les lacunes et les disparités systémiques qui ont une incidence sur leurs expériences et leurs résultats.   

Celles du personnel pourraient révéler de la discrimination ou des inégalités systémiques dans les pratiques d’emploi contraire à l’établissement et au maintien d’un milieu de travail équitable et inclusif.  

Quels sont les types de questions posés dans le questionnaire?

Vous pouvez consulter les questionnaires qui seront envoyés aux familles et aux membres du personnel ci-dessous. De plus, nous avons préparé un glossaire des termes qui sont utilisés dans les questions.

Questionnaire pour les parents, tutrices et tuteurs des élèves de la maternelle à la 6e année

Questionnaire pour les élèves de la 7e à la 12e année

Questionnaires pour les membres du personnel

Qui complétera les questionnaires de la collecte de données?

La participation à la collecte de données est volontaire. Les questionnaires pour les élèves de la maternelle à la 6e année seront complétés par un adulte : parent, tuteur ou tutrice. Toutefois, le but de ce recensement scolaire est de capter la voix de chaque élève. Ainsi, les adultes sont encouragés à consulter leur enfant en complétant le questionnaire afin de bien capter leurs expériences et leurs perceptions. Les élèves de la 7e à la 12e année complèteront leur propre questionnaire pendant les heures de classe ou chez eux. Dans le processus de préparation, des stratégies d’adaptation seront aussi mises à l’essai afin d’appuyer les élèves ayant des obstacles langagiers ou qui ont des besoins particuliers.

Est-ce que le sondage sera disponible dans d’autres langues?

Dans la phase de pilotage, le questionnaire sera disponible en français uniquement.  

Ce projet s’inscrit dans un vaste plan gouvernemental qui s’appuie sur la Loi de 2017 contre le racisme afin d’assurer la collecte uniforme de données sur la race par des organismes de service public désignés dans les secteurs de la protection de l’enfance, de l’éducation et de la justice.

Tous les conseils scolaires de l’Ontario doivent être prêts à recueillir les données sociodémographiques de tous les élèves et des membres du personnel à compter du 1er janvier 2023.

Afin d’acquérir la capacité de collecter, d’analyser et d’utiliser des données sociodémographiques fournies volontairement, le ministère de l’Éducation finance la réalisation d’un  projet pilote à l’échelle de tous les conseils scolaires de langue française et du Consortium Centre Jule Léger, appuyés par le Centre de Leadership et d’Évaluation inc. (CLÉ).

Les données sociodémographiques collectées permettront au Conseil scolaire Viamonde de confirmer, mesurer, traiter et surveiller les lacunes et les disparités systémiques qui pourraient avoir une incidence sur l’expérience des élèves et des membres du personnel et d’y remédier.

Le Centre de leadership et d’évaluation inc. (CLÉ) a été mandaté par l’ensemble des conseils scolaires de langue française de l’Ontario et par le Consortium Centre Jules Léger afin de développer les outils nécessaires pour recueillir et stocker les données de façon confidentielle et sécuritaire.

  • Afin de protéger la dignité et la vie privée des membres du personnel, des élèves et des membres de leurs familles, les rapports d’analyse des données seront anonymisés.

  • Il est possible d’accéder aux renseignements personnels soumis, de les rectifier ou encore de retirer son consentement de participation.
  • Seul un nombre très restreint de personnes désignées par le Conseil aura accès aux données afin de faire des modifications lors d’une demande de changement comme l’exigent les Normes. Ces personnes devront en tout temps respecter les politiques et les principes de confidentialité des données tels que requis par les Normes.

Le Conseil pourra faire des croisements entre les données recueillies avec d’autres sources, comme le sondage annuel de satisfaction et climat scolaire. Cela permettra au Conseil de confirmer, mesurer, traiter et surveiller les lacunes et les disparités systémiques qui pourraient avoir une incidence sur l’expérience des élèves et des membres du personnel et d’y remédier.

Nous sommes conscients que la collecte de données et de renseignements sensibles peut soulever des inquiétudes quant à la confidentialité et la stigmatisation, surtout chez les personnes qui vivent de la discrimination. Nous reconnaissons l’importance des principes de PCAP (propriété, contrôle, accès et possession) pour les peuples des Premières Nations plus particulièrement. Nous nous efforcerons d’utiliser les données des élèves des Premières Nations, Métis et Inuit de manière à appuyer les appels à l’action du rapport de la Commission de Vérité et Réconciliation.