Une ligne du temps très particulière à l’École élémentaire Charles-Sauriol

Communiqués 04 avr. 2019
Partagez

Toronto, le 4 avril 2019 – Ce matin, les élèves de l’École élémentaire Charles-Sauriol ont inauguré la murale de leur école. Pendant trois ans, 96 élèves et l’artiste autochtone Philip Cote, ont peint une ligne du temps retraçant l’histoire de Toronto de l’époque glaciale à aujourd’hui. Pour souligner la finalisation de la murale, les élèves et les membres du personnel se sont réunis pour un Pow Wow organisé par le Centre autochtone canadien de Toronto. Par la suite, ils ont procédé à une cérémonie traditionnelle de smudging devant la murale.

Située à l’entrée de l’école, la murale, sur laquelle sont peints la mégafaune, un chef wendat, des explorateurs français et leurs guides autochtones ainsi qu’entre autres, une tortue géante, accueille ses visiteurs. « Notre murale est un réel projet d’inclusion et de mise en valeur de la diversité », nous confie Auriane Sokoloski, l’enseignante qui a supervisé tout le travail derrière cette fresque, « elle suscite beaucoup de questions, les élèves sont impressionnés et veulent comprendre chaque élément qui y a été peint. C’est pourquoi, à la suite de cette inauguration, nous avons installé devant celle-ci, des petites affiches avec des codes QR qui mènent vers des vidéos explicatives des différents éléments qu'elle comporte. »

L’École élémentaire Charles-Sauriol a présentement douze élèves déclarés premières nations, métis ou inuits. Cette murale célèbre tous les jours la riche diversité et les vastes origines de notre région.  

Viamonde, chef de file en éducation, se dédie à offrir des écoles novatrices à taille humaine où les élèves sont des citoyennes et des citoyens du monde. Jetez un coup d’œil à sa page Facebook ou encore à son compte Twitter @CSViamonde pour suivre toutes les nouvelles du Conseil et des écoles.
 

Renseignements:
Anaïs Latulippe
Conseillère en communication
416 432-1338